photo-maudoux
Julien MAUDOUX

La vieille femme dans la littérature du Moyen Âge

Sous la direction de Danièle James-Raoul et Géraldine Delbey

résumé

 

Domaine : Littérature française, francophone et comparée

Spécialité : Littérature médiévale

Première inscription en thèse : 2013

Statut : Professeur agrégé de lettres classiques en poste dans le secondaire (doctorant contractuel puis ATER en langue et littérature médiévales à l'Université Bordeaux Montaigne de 2013 à 2017).

Résumé

Cette thèse s’attache à l’étude des figurations des vieilles femmes dans la littérature du Moyen Âge. Dans la réalité historique, ce groupe concentre plusieurs formes de marginalité et présente des caractéristiques sociales et existentielles problématiques ; il s’agit d’en étudier les conséquences dans les textes comme dans les mentalités, en utilisant un corpus large, regroupant des œuvres, en vernaculaire comme en latin, littéraires mais aussi médicales, philosophiques et religieuses, issues de tout l’Occident médiéval, de l’Antiquité jusqu’au début de la Renaissance. Une production majoritairement masculine, marquée par une certaine misogynie, dans le contexte de conceptions religieuses, de discours savants et de pratiques populaires, qui, généralement négatifs envers les femmes et la vieillesse au féminin, l’utilisent préférentiellement pour illustrer les thématiques de la laideur, de la déchéance et de la monstruosité, esthétiques et morales. Cependant, les personnages de vieilles femmes sont rares : on peut ne pas en rencontrer dans tel ou tel long cycle romanesque. Sa présence peut être soit épisodique, soit prolongée, tantôt exceptionnelle, tantôt insignifiante, subversive ou conformiste, par exemple autour de la sexualité, ici, digne de lui donner le rang de personnage véritable et là, révélatrice d’une ficelle narrative. Ainsi sa portée, sa senefiance, hésitent-elles entre la clarté et une ambiguïté problématiques, notamment au regard du réel. Quels liens réciproques entre ces figures littéraires, fréquemment portées vers le merveilleux et le burlesque, ces vetula, ces mentions didactiques, ces cibles de la satire, et la situation réelle des femmes âgées ? Les jugements qui sont portés sur les vielles dans ces récits, le blâme, l’indifférence, l’inexistence, ou l’éloge – restent-ils clos dans l’espace textuel, ou bien ont-ils une influence sur l’extérieur, révélant alors, voire inspirant, des phénomènes sociaux ?

Mots-clé: femmes dans la littérature, vieillesse, vetula, monstruosité, misogynie, marginalité, personnage, Antiquité, Moyen Âge, histoire des mentalités.

Communications et activités

2018

Novembre (à venir):  Communication lors du colloque « Peinture et figures de nus dans la littérature de l'Antiquité à de la Renaissance » à la Sorbonne sur le thème suivant : « "Naturae desipientis opus" : le corps usé des vieilles femmes dans la littérature médiévale ».

1er mars : Communication lors du colloque international « Les femmes dans les chansons lyriques de croisade en langue vulgaire : voix, motifs, représentations et enjeux » à Liège (Belgique), organisée par Marjolaine Raguin, Nadine Henrard et Giovanni Palumbo (équipe Transitions). La communication portait sur « Les femmes dans les chansons de croisade : du lexique au discours ». Publication à venir aux Classiques Garnier.

2017 :

11 décembre : Communication lors du séminaire interdisciplinaire doctoral « La révolution silencieuse : femmes-hommes. III » à l'Université Bordeaux Montaigne sur le thème suivant : « La vieille femme dans la littérature de l’Antiquité au Moyen Âge ».

9 novembre : Communication lors du séminaire du LaPril « L’intime à l’épreuve de la douleur » à l'Université Bordeaux Montaigne sur le thème suivant : « Intime et douleur au Moyen Âge : de l'expérience mystique à l'expérience de la maladie et du vieillissement ». Une parution est envisagée dans les actes du colloque.

13 mai : Co-organisation de la Deuxième journée d'étude des jeunes chercheurs de la Société d'Etudes Médio et Néo-latines (SEMEN-L) - consulter le programme ici.

11 mars : intervention "Femmes et filiation dans quelques textes littéraires médiévaux" durant le colloque de l'ARDUA et de l'ERCIF "Voix de femmes et filiation".

17 février : participation au Marathon des doctorants de CLARE.

2016 : Communication "Le charme et les vieilles femmes dans l’Antiquité et au Moyen Âge" à l'occasion du colloque de CLARE et du LaPRIL "Le Charme" organisé par Gérard Peylet et Géraldine Puccini.

2015 : Communication "Autour des vieilles femmes et de l'inconvenance au Moyen Âge" à l'occasion du colloque du LaPRIL "L'inconvenance" organisé par Béatrice Laville et Florence Plet.

Publicationsl inconvenance couv 002

3) Prévu : « Les femmes dans les chansons de croisade : du lexique au discours » dans Nadine Henrard, Marjolaine Raguin, Voix de femmes et croisades, volume d’actes à paraître aux Classiques Garnier.

2) À paraître : « Le charme et les vieilles femmes dans l’Antiquité et au Moyen Âge » dans Gérard Peylet, Géraldine Puccini (dir.), Le Charme, volume d’actes à paraître dans la collection « Eidôlon » aux Presses universitaires de Bordeaux.

1) « Autour des vieilles femmes et de l’inconvenance au Moyen Âge » dans Béatrice Laville, Élisabeth Magne, Florence Plet (dir.), L’Inconvenance, Pessac, Presses universitaires de Bordeaux, 2017, coll. « Eidôlon », 121,  p. 41-52 (consulter le sommaire).

Postes et responsabilités

Depuis 2018 : membre du bureau de la Société d'Etudes Médio et Néo-latines (SEMEN-L).

Depuis 2017 : agrégé de lettres classiques dans le secondaire (lycée).

Depuis 2016 : co-webmestre avec Cristina Tosetto de l'espace des doctorants sur le site de CLARE.

2016-2017 : attaché temporaire d'enseignement et de recherche à l'Université Bordeaux Montaigne (UFR Humanités, département Lettres).

2013-2016 : doctorant contractuel à l'Université Bordeaux Montaigne avec charge d'enseignement.

 

 


logo LaPRIL 170x89