Logo ARTESCycle de recherche/ initiative doctorantslogo CLARE

Les 05 mars, 09 avril et 06 mai 2020

Bordeaux Montaigne

BIZARRERIES SPECTACULAIRES :
VERS UN DÉPAYSEMENT DES ARTS VIVANTS ACTUELS

Ce projet de recherche, soutenu par l’école doctorale Bordeaux Montaigne et le laboratoire CLARE/ARTES est à l’initiative de trois doctorants en Communication, Arts et Spectacles. Il vise à interroger certaines formes de spectacles, émergentes dans l’époque actuelle mais considérées comme mineures, incongrues sinon exclues des arts de la scène. Bien qu’il existe déjà de nombreuses rencontres universitaires traitant du spectacle vivant contemporain, nous avons choisi d’axer notre cycle de recherche sur un certain type d’oeuvres que nous nommerons les « bizarreries spectaculaires ».
L’adjectif « bizarre » renvoie à ce qui s’écarte de la norme mais également à ce qui est difficile à comprendre à cause de son caractère étrange. Ce terme renvoie également à l’histoire des cabinets de curiosités dont l’objectif était de collectionner des objets inconnus, souvent dans un but scientifique, afin d’en analyser les formes, d’en comprendre les fonctions et d’en déterminer les origines. Une bizarrerie, tout comme une curiosité, attire dans un premier temps par sa singularité mais déclenche ensuite une soif de connaissance et un désir d’exploration [...]

Télécharger la suite de l'appel à communication.

Nos travaux se déclineront en trois volets répartis sur les mois de mars, avril et mai 2020. Chaque session sera structurée selon les thèmes développés ci-dessous.

  • Questionner les pratiques drag-queen sur la scène contemporaine (Jeudi 5 mars 2020 de 14h à 17h)
  • Spectacles visuels et dimension plastique (Jeudi 9 avril 2020)
  • Art, corps et science ; quand le processus devient spectacle (Mercredi 6 mai 2020)

Les propositions de communications (400 mots environ et une courte biographie) sont à envoyer au plus tard le 8 janvier 2020 à :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.