Mise à jour : 13 mai 2016

puce CLARERetour aux quatre programmes transversaux de CLARE

Présentation du programme

Le Partage des arts 2016-2020


Responsables

Pierre Sauvanet (PR Esthétique), Pascale Melani (PR Langue et civilisations russes), Élise Pavy-Guilbert (MCF Langue et littérature XVIIIe siècle).

puce CLAREProgramme 2016-2020

• Ce programme à caractère exploratoire prend racine dans la configuration pluridisciplinaire de l’unité CLARE. Le principe qui le gouverne consiste à envisager les différents domaines artistiques (littérature, arts plastiques, sculpture, architecture, théâtre, musique, cinéma…) non pas de manière indépendante, mais en les mettant en relation les uns avec les autres, en déclinant les diverses modalités de leurs rencontres, de leurs chevauchements, du passage de l’un à l’autre, voire des conflits qui les opposent.
L’idée générale est d’interroger dans le cadre d’une démarche interdisciplinaire la notion de « partage » entre les arts, dans la filiation du paragone, comparaison et parallèle entre les arts qui naît durant l’Antiquité, se diffuse à la Renaissance, se perpétue à l’âge classique et se renouvelle à l’époque contemporaine. Il s’agira ainsi d’examiner : ce que les arts ont en commun et ce qui les distingue, leurs manières spécifiques de rendre compte du réel, les liens tissés avec l’imaginaire, les rapports qu’ils ont entretenus entre eux suivant les époques, les pays. On s’intéressera également aux conditions sociales de leur développement, à leur relation avec la technique, aux dualités fondatrices (l’idée/la représentation, le sujet/l’exécution, l’idéal/le faire), ainsi qu’aux frontières entre l’art et l’artisanat.
Il s’agit à la fois de construire un espace d’intermédialité permettant d’appréhender les phénomènes artistiques complexes plus « marginaux » (bande dessinée, cinéma, chanson…) sortant du champ traditionnel des disciplines artistiques, mais aussi de mener une réflexion surplombant les différences et les similarités entre les différents arts, ainsi que les différents types de frontières : linguistiques, culturelles, historiques et géographiques.


• Dans ce champ d’investigation entrent notamment :

— la problématique du passage d’un genre à l’autre par la pratique de l’adaptation — picturale, sculpturale, architecturale, théâtrale, cinématographique, lyrique, chorégraphique…

— les « regards croisés » d’un art sur un autre ;

— les formes diverses sous lesquelles s’établit le contact entre les différents champs artistiques — littérature et peinture, littérature et architecture, littérature et musique, peinture et musique, littérature et estampe, peinture et gravure… et les différents « conflits d’intérêt » que ce contact peut engendrer, les hiérarchies éventuelles forgées, la problématique de la réception des arts ;

— la question des échanges entre le domaine des arts et ceux de la philosophie, de la théologie, des sciences ;

— l’idée de la synthèse des arts ;

— une réflexion sur la création des artistes qui pratiquent, à titre principal ou secondaire, plusieurs disciplines : écrivains-critiques d’art, peintres-poètes, écrivains-musiciens, écrivains-metteurs en scène de théâtre/cinéma…


Actions envisagées :
— Séminaire 2015-2016 : les articles sur l’art dans L’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert (Élise Pavy-Guilbert) ;
— Projet de recherche sur le Grand Théâtre de Bordeaux comme lieu de rencontre des différents arts : Natalie Morel Borotra, Sandrine Dubouilh en collaboration avec l’EA 2958 CEMMC.

Dernières publications

2017, 		 La règle et le temps. Sur Le Chevalier au Lion de Chrétien de Troyes, Yannick MOSSET2017, Tristan Coignard, Une histoire d’avenir. L’Allemagne et la France face au défi cosmopolitique (1789–1925)2017/ Pierre Baumann, Sabine Delcour - De Cibecue à LemniscateLe tract, média du pouvoir et des contre-pouvoirsEidôlon, n°120, 2017 - Imaginaire et transmission, Mélanges PeyletEidôlon, n°119, 2017 - L'imaginaire du sacré2017, Apulée. Roman et philosophie, Géraldine Puccini Eidôlon, n°118, 2017 - Le Bon Passage2016, De la France à la Russie, Marius Petipa : Contexte, trajectoire, héritage, Pascale Melani (éd)